> EDITO

Edito_2Une rumeur m’avait depuis longtemps séduit à l’idée de vivre le festival Off-Courts de Trouville lorsque j’y fus convié en 2005 pour accompagner quelques unes de mes conneries. Depuis, c’est avec mélancolie que je subis les années où je ne vais pas y traîner avec un film ou un projet né entre deux “vers”.
En 2010, Olivier Roberge et moi débutions notre premier long métrage en compagnie de Christine Beaulieu, Louis Tremblay (deux habitués de Trouville) et Jacques Laroche. Nous étions à l’affût du volet “du court au long” et nous souhaitions être du programme. D’ailleurs, ce film auto financé a très certainement bénéficié pour sa production d’une motivation supplémentaire provoquée par la promesse d’être invité à le présenter en 2011 en grande première Interuniverselle.
La salle pleine de Normands confus par l’accent…notre film précédé par quelques uns de nos premiers courts… Une incomparable séance de questions/réponses… wow… Si je pouvais, je referais la même chose avec mon prochain long.
Vivement un volet “du premier long au deuxième long” !

> Patrick Boivin, co-réalisateur de Enfin l’automne

Edito_1L’an dernier j’ai eu le grand plaisir de présenter mes trois courts métrages et mon long métrage “Léa” au fameux festival Off-Courts de Trouville. Au-delà de découvrir ce laboratoire du court métrage en ébullition et du plaisir de répondre à un public passionné, j’ai profité de mon séjour pour faire du surf. Eh oui, Trouville est l’un des rares festivals iconoclastes français qui donne à de “jeunes” cinéastes la possibilité de faire dans l’urgence des films courts et de peut-être ainsi insuffler dans le cinéma français de nouvelles vagues cinématographiques, mais aussi à d’autres (en l’occurrence mon humble personne), de pouvoir glisser sur les vagues océaniques...
Je reviens quand vous voulez...

> Bruno Rolland, réalisateur de Léa

 

> LE MOT DU MAIRE

La mise au point de la 13e édition d’Off-Courts a été plus acrobatique encore que d’habitude, au gré des changements de politique commerciale ou des problèmes conjoncturels des mécènes et sponsors et de la difficulté de localiser une manifestation de plus en plus riche et diversifiée dans des locaux affectés par des chantiers publics et privés. Mais la capacité d’adaptation et le savoir-faire légendaire de l’équipe d’Off-courts ont triomphé des obstacles et mis au point une organisation ouverte sur la ville (notamment, les repas seront pris dans les restaurants des partenaires) et permettant à la fois aux professionnels de travailler et aux festivaliers de se rencontrer dans des lieux festifs. Je souhaite la bienvenue à nos amis québécois, qui donnent à Off-Courts son style propre, chaleureux, plein d’humour et professionnel sans se prendre au sérieux, à tous ceux qui tourneront leurs films dans Trouville et les monteront en un temps record et aux 16 délégations internationales, notamment celles qui nous rejoignent pour la première fois en 2012 : Bénin, Mali, Hongrie, Pologne, Colombie et Ukraine. Je remercie très vivement tous nos partenaires publics et privés, dont le soutien est indispensable pour développer la manifestation, et j’invite les Trouvillais et leurs amis à venir admirer les films et participer aux débats, concerts, repas et fêtes qui animent Off-Courts !

C-Cardon

> Christian CARDON
 

> IntrOFF

> Remettre sans cesse l’ouvrage sur le métier…
La fibre du cinéma !

 
En 2000, Off-Courts entrait dans le monde du cinéma par la porte du numérique alors que régnait encore la pellicule. L’événement renaît depuis tous les ans, chaque fois plus vivant et fait de nouvelles énergies.
Pour sa 13e édition, savoureux mélange de réalisme et d’utopie, l’événement reste centré sur le Québec et ouvert sur le monde. Mais, diffuser des films à un public varié, en fabriquer d’autres au sein des Laboratoires internationaux de création numérique et les faire s’échanger dans le Marché du film ne suffisait plus…
En 2012, c’est à l’assaut du Web qu’Off-Courts part en créant, durant 9 jours, un Flux 24/24 depuis Trouville pour que chacun puisse profiter de l’aventure où qu’il soit au travers de la Web TV OFF portée par la fibre optique.
En action toute l’année en France, au Québec, mais aussi dans bien d’autres pays (16 pays représentés dans les Labos cette année), l’équipe Off propose un rendez-vous annuel centré sur le court.
De midi à minuit, le public pourra profiter d’un nouveau Village Off toujours au coeur de la ville, sur les quais, et d’une salle de cinéma de 300 places dans le Salon de Gouverneurs du Casino Barrière.
Off-Courts, une aventure humaine et technologique au service de la création... Cinéma, vidéo, musique, photo, arts visuels… 9 jours autour du court !

IntrOff

 

> WEB OFF
La Web Tv du festival

Le nouveau défi des geeks d’Off-Courts !

Du contenu diffusé 24 heures sur 24 durant 9 jours : des courts, des entrevues, des concerts, des émissions spéciales, des happenings… Vous pourrez vivre l’expérience Off-Courts en live chez Dailymotion.
Grâce à l’implication technologique de EV Corporate, fidèle partenaire de notre aventure, nous allons envoyer des images fraîches depuis le Village Off via la fibre optique de Coeur-Fibre et le tuyau ouvert par Kiwi.

Présidente Vivi est naturellement au centre de WEB-OFF pour vous livrer des capsules rigolotes et… enrichissantes ! Elle s’est, encore une fois, bien entourée pour cette aventure nouvelle.
Manu Pampuri, Nicolas Boulenger, Thomas Lesourd, Olivier Talouarn, Izaac Azoulay, Romain Lecomte, Matthieu Choquette, Mathieu Bouyer, Matthieu Hiebel, Agath’ et Lucie Lesage forment l’équipe de choc sans laquelle rien ne serait possible… Ne doutons pas que d’autres fous viendront grossir les rangs durant la semaine.
Peut-être avons-nous créé un monstre que nous ne pourrons plus arrêter !

A vous maintenant de les découvrir en suivant la WEB-OFF où que vous soyez, Trouville, Montréal, Paris, Porto-Novo, Pont-L’Évêque… Depuis votre ordinateur, votre téléphone ou votre tablette.

> www.dailymotion.com/Off-Courts

WebOff_1WebOff_2

 

> LES PRIX, LES JURYS

> LES PRIX
> Le prix du Public de la Ville de Trouville-sur-Mer
7500€ pour réaliser un film qui ouvrira le festival 2013.
> Le prix de la Région Basse-Normandie
3000€ pour un film français - Prix spécial du jury.
> Le prix du Public du casino Barrière
1500€ pour un film québécois.
> Le prix Le Central
1500€ pour un film québécois.
> Le prix Spirafilm
10000$ en location d’équipement pour un réalisateur québécois.
> Le prix Office franco-québécois pour la jeunesse
500€ + un voyage professionnel au Québec pour un réalisateur français.
> Le prix de la critique
Publiquement débattu au Village sous la bonne gouvernance de Maître Duty.
> Le prix UniFrance films / RTP2 onda courta
Nouveau prix de l’année. Sous-titrage d’un film français pour une valeur de 1500€ + un achat RTP2.

> JURY 2012
Anne Revel-Bertrand - Réalisatrice, scénariste, documentariste, et productrice.
Claude Duty - Scénariste, réalisateur, maître de conférences et Pape du court !
Sandra-Dalhie Goyer - Productrice québécoise, programmatrice et fondatrice d’Off-Courts au Québec.
Léo-Denis Carpentier - Directeur et programmateur de festival.
Anne Emond - Scénariste et réalisatrice québécoise.

> JURY DE LA CRITIQUE
Valérie Cadet, Thomas Fouet et Rita Bukauskaite, membres du Syndicat Français de la Critique de Cinéma.

9-07-29-07-3

 

> LABORATOIRES de création numérique

> Sans les Labos, Off-Courts ne serait pas Off-Courts !
Des partenaires fidèles permettent aux artistes d’utiliser les derniers outils de création numérique. Sony, Adobe, EV Corporate, Atreïd, Tapages, Transpalux, Make Up Forever, Eve Audio, Metric Halo, Happy Grip et Les Machineurs équipent nos 10es Labos.

 > KinoWorld
Plus de 16 pays représentés dans nos laboratoires internationaux cette année. Films courts, clips, web séries, photos… La création à portée de main et sous vos yeux pour repousser les limites de notre imaginaire.
Cadreurs, monteurs, étalonneurs, maquilleurs, costumiers, preneurs de sons et comédiens sont au service des réalisateurs invités pour que vous puissiez vous régaler de films inédits tout juste sortis des stations de montage.
48h pour tourner, monter et diffuser un film, tel est le défi du KinoLab !

> Labo Clip
Toujours en partenariat avec la Sacem, plusieurs équipes exploiteront le Labo Clip pour notre plus grand plaisir !
Patrick Boivin (Montréal), Colas et Mathias Rifkiss (Paris), Christian Laurence (Montréal) et Tracto Film (Lyon) sont aux manettes et réaliseront des clips pour Hoosky, La Fine Equipe, Dinner at the Thompson’s et Alaclair ensemble.

> MusikLab
Fabriquer des musiques originales aux films, produire de nouvelles chansons, ou encore préparer des lives originaux… Dans le Lab, aucune frontière à la création musicale. Toutes les formes sont bonnes quand elles s’adaptent à la demande.

> Off-Cours de cinéma
Deux réalisateurs au service de l’éducation à l’image pour que se transmettent les passions et les savoirs à tous âges.
Svetlana Topor, scénariste venue d’Ukraine, encadrera les lycéens en audiovisuel de Marie-Joseph pour qu’ils approfondissent
la technique d’écriture alors que le Québécois Pierre Boulanger aura la responsabilité de faire un film avec une nouvelle tribu de retraités suractifs autour de l’admirable Laurence.

> Labo Photoff’
Pour notre Galerie Phot’Off, Pierre Crépô, notre Québécois préféré, mais aussi Agath’, + off, Mr Kruppet’s et le jeune Flavio vont vous observer…
Chaque jour de nouvelles photos seront exposées. Un journal en images pour revoir ou découvrir les gens, les événements et les rencontres.

Labos_1Labos_2Labos_3Labos_4

 

> LES PROS

> Marché du film
Depuis 2000, Off-Courts participe à élargir au plan professionnel les échanges artistiques.
Le Marché International du film court de Trouville est situé à deux pas du Village Off, dans un espace réservé aux professionnels avec un espace visionnement équipé de postes iMac (accès direct aux 1700 films reçus en 2012), une salle de projection pour la diffusion de catalogues de distributeurs et producteurs et une terrasse, lieu de détente et d’échange.
L’espace Marché est aménagé de sorte que les professionnels puissent profiter à la fois de l’énergie du festival et du calme nécessaire à leur travail.
Acheteurs, distributeurs, producteurs, réalisateurs et programmateurs sont invités à prendre part à cet événement international.
Du 3 au 7 septembre 2012, de 10h à 20h. Réservé aux professionnels.

> Adobe arrive en force !
Le retour de Première ! En partenariat avec Vidéo Design, nous allons accompagner les professionnels pour LE changement 2012. En effet, c’est Adobe qui va permettre à chacun de créer grâce au logiciel de montage Première pro 6 et à la Suite CS6.
Passer du graphisme au montage en passant par la 3D devient maintenant plus simple encore.

> Script-doctoring du Dr Roland
Pour tous ceux qui écrivent, rien de mieux que les précieux conseils d’un grand professionnel du court métrage.Cette année encore, Roland N’Guyen fondateur (et dirigeant de 1992 à 2011) de l’émission Libre-Court dédiée au format court sur France 3, nous fait l’honneur d’animer des séances individuelles de script-doctoring.

Pros_1Pros_2

 

> AUTOUR DU COURT

> A & M
Dans leur atelier de conception graphique et d’illustration, Marine et Alexandre se spécialisent dans la réalisation de fresques monumentales toujours réalisées à la main pour des événements, des entreprises et chez des particuliers.
Le but étant, pour une création, de téléporter le spectateur dans un univers graphique envoûtant.

> 50 ans du Singe !
A l’occasion des 50 ans du film Un singe en hiver qui fût tourné à Villerville (Tigreville) en 1962, une série de photos du film habillera le Village Off.
Jean Gabin et Jean-Paul Belmondo seront donc parmi nous pour la fête !

> Les amis d’en face
De vieilles connaissances de la tribu Off exposent à la Mairie juste de l’autre côté de la rue. Allez-y faire un tour pour admirer le travail de Philippe Brosse, Thomas Psalmon et Tomic. Peinture et sculpture se mélangent.
Lundi au samedi de 14h à 18h, Salle du Conseil.

> A table
Profitez donc de votre passage à Trouville pour aller visiter les bonnes tables de la Ville :
Le Central, Les Mouettes, L’Inattendu, Les Affiches, Le Carmen, L’Annexe, Chez Marinette, la Villa Tara, il Parasole, la Mouette dans la cuisine ou encore Charlotte Corday...

> Play’Off – La partie de hockey
Cela fait maintenant deux ans qu’Off-Courts ne fait plus les séries, mais nous avons espoir que cette année sera la bonne !
Après dix ans, c’est le seul volet du festival qui n’a pas suivi d’évolution technologique…
Pour plus d’infos, attrapez le PDG de la ligue au Marché du film : Danny Lennon ou le coach au kinolab : Christian Laurence.

Autour_1